Rechercher

L'acupuncture, un « soin énergétique »?

Par Bertrand Loranger, Ac.


La médecine chinoise est holistique et énergétique dans ses fondements mêmes. Elle ne peut être saisie ou expliquée sans faire référence au paradigme du Qi (prononcer « tchi »). J'écris afin de vous familiariser quelque peu avec mon univers énergétique. Je souhaite que vous sachiez mieux vous situer quand vous choisissez de recevoir un soin ou d'entreprendre une démarche face à un problème de santé particulier.


Depuis que je pratique l'acupuncture, une approche m'a interpellée plus que les autres : la médecine chinoise dite « classique ». Elle est portée depuis les années 90 par un homme au curriculum impressionnant. Jeffrey Yuen est un authentique prêtre taoïste de la 88e génération de l'École de la Pureté du Jade, qui remonterait au mythique Empereur Jaune et à Lao Tseu. Son grand-père l'a initié très jeune aux arts divinatoires taoïstes, à l'acupuncture, à l'herboristerie orientale et au qigong, notamment. Ce qu'il diffuse aujourd'hui comme savoir était jusqu'ici demeuré occulté, ésotérique, et les masses ne devaient pas avoir accès à ces informations...

Mais à l'instar de bien d'autres disciplines, comme le yoga, nous vivons une époque où ces connaissances sont requises et diffusées à grande échelle pour l'évolution de l'humanité et pour les défis de notre siècle. Dans les prochaines semaines, j'aimerais vous entretenir de différents sujets en lien avec la médecine chinoise, en essayant de présenter en quoi l'approche « classique » est intéressante et enrichissante..

Dans l'énergie, il existe trois niveaux de profondeur bien distincts qui sont desservis par les différents types de méridiens.


Le niveau le plus superficiel s'appelle WEI, l'énergie de surface, l'énergie défensive, celle qui établit notre intégrité face aux facteurs climatiques externes. Dans cette couche énergétique ne circule pas de sang, mais seulement les liquides organiques subtils qui viennent irriguer la peau et les muscles via les espaces interstitiels. C'est cette couche qui est concernée à priori dans les problèmes musculo-squelettiques et de l'appareil locomoteur. Les douleurs, en d'autres mots, qui constituent plus du trois-quarts des motifs de consultation en acupuncture.


Le WEI est soutenu par le YING, la couche nourricière qui concerne avant tout le sang. La différence entre le sang et les liquides organiques, c'est la présence d'une plus forte concentration de nutriments. C'est ainsi que les chinois expliquent la couleur du sang. Le sang est rouge parce qu'il porte le YING et le SHÉN, c'est-à-dire qu'il nourrit et enracine l'esprit, porte la conscience. C'est le plus souvent la dynamique entre ces deux couches YING et WEI que l'on va traiter quand on se sent fragilisé, fatigué ou que la digestion va de travers.


La troisième couche, la plus profonde, est celle dite de la « constitution ». Le YUAN, c'est la couche des énergies originelles, le blueprint, l'ADN, si l'on veut... On ne peut pas changer nos Essences, mais on peut orienter son expression et choisir de vivre un mode de vie plus ou moins taxant de nos réserves profondes. En clinique, on ne touchera pas à cet univers à moins d'avoir affaire à des dynamiques constitutionnelles, qui s'expriment en médecine occidentale par des diagnostics tels les maladies auto-immunes, le cancer ou autres dynamiques qui remontent à l'enfance, par exemple.


Différents types de méridiens seront concernés par les différentes couches énergétiques. Certains ne circulent qu'en superficie. D'autres relient le niveau nourricier au superficiel. D'autres relient la constitution avec la superficie, sans avoir affaire à l'attention consciente.

Cette fin de semaine, je vais approfondir mes connaissances sur les méridiens LUOS auprès de Jeffrey Yuen. Les luos sont comme des garde-robes énergétiques qui ne concernent que le niveau YING, puisqu'ils utilisent le médium du sang pour tenir les pathogènes en échec. Il s'agit d'un type de méridien bien particulier, puisque contrairement aux autres, on peut les voir! Les varices et varicosités, les décolorations de la peau et les nodules comme les kystes ont en commun d'être considérés comme des manifestations de vaisseaux luos. Et ils ont souvent un lien étroit avec les émotions...




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout